< retour
 
Casques anglais
 
Le Royaume-Uni est le pays d'origine du casque bien finalisé, sa technique de réalisation inspirera tous les autres fabricants… on trouvera les casques anglais sur, et surtout sous... toutes les mers du monde.
Les principaux fabricants sont: Augustus Siebe, C.E Heinke, Sadler, et Siebe-Gorman qui est resté presque 150 ans le leader mondial.

 
Casque des frères Deane vers 1830
 
En 1823 les frères Deane déposent un brevet pour un casque de protection en milieu irrespirable, mais il faudra attendre un document de 1828 pour découvrir son utilisation en travaux sous-marins dont on ne retrouve aucun brevet.
Ce rarissime casque était fixé par de nombreux rivets à une sorte de veste avec manche, dont le bas n'était pas étanche, obligeant le plongeur à rester bien droit...
Il est admis de donner la paternité du scaphandrier Pieds-Lourds aux frères Deane, en effet ils ont bien mis la dernière bonne pierre à de nombreuses inventions et réalisations faites à la fin du XVIIIe et début XIXe siècle par de nombreux inventeurs de différentes nations.
Ils ont prouvé la fiabilité de leur réalisation par de nombreux et difficiles chantiers sous-marins au cours de nombreuses années.

Casque Augustus Siebe vers 1830

Détails
 
En 1829 Auguste Siebe dépose le brevet d'un casque sur lequel il travaillait depuis quelques années, il était très proche de celui des frères Deane… habile mécanicien d'origine allemande, Augustus Siebe, par la qualité de ses fabrications et leurs améliorations permanentes, monopolise pratiquement le marché.
Le rarissime casque présenté date des environs de 1830, il était fixé par des rivets à une sorte de veste, dont le bas n'était pas étanche… Il faudra attendre 1838, avec l'invention de la vulcanisation du caoutchouc, pour avoir un vêtement fixé au casque et entièrement étanche.

 
Il porte déjà une plaque constructeur avec sa devise et qui est celle de l'Ordre de la Jarretière, le plus important ordre de la chevalerie britannique. Ces armoiries que l'on retrouvera pendant plus de 120 ans sur toutes les plaques constructeurs des pompes Siebe-Gorman.

Casque Sadler "ouvert"
 
Ce rarissime casque, fabriqué par William Flowerdew Sadler, date des alentours de 1840, c'est une copie du casque des frères Deane réalisée sans leur accord. Une veste ouverte en son bas, en toile ou en cuir, était rivetée à la collerette, obligeant le plongeur de ne pas trop se pencher…

Casque Sadler 12 boulons.
 
Sadler de Londres fait parti des tous premiers fabricants de casques pour plongeurs, son nom apparaît dans la décennie de 1840 pour avoir été en compétition avec A. Siebe et E. Heinke.
Ce casque aurait, d'après une description ancienne, la pèlerine en bronze coulé, comme ceux des casques Heinke. Il existerait aussi un modèle à 10 boulons.

Casque Barnett & Foster 12 boulons

Détails
 
La première mention de ce fabricant date de 1862, on retrouve cette entreprise sous plusieurs noms successivement. Leur production de casques a été certainement assez limitée, car ils sont très rares de nos jours.

Casque Siebe-Gorman 12b "marquage gravé" à hublots convexes.
 
Ce casque est le plus représentatif de tous les casques de scaphandrier, il est le résultat de plus de 40 ans d'expérience de l'entreprise Siebe-Gorman.
Avec ses vitres de hublots convexes il semble proche des casques de 1850, mais techniquement il est encore plus proche des casques de 1950… avec le nom de la société gravé directement sur son plastron cela indique sa fabrication vers le début des années 1880.


Casque Siebe-Gorman 12 boulons "marquage gravé" à grille.
 
Ce casque, pourtant proche du précédent, a reçu une modification marquante… le changement des vitres convexes de ses hublots par des vitres plates et plus épaisses. Le hublot central conserve encore sa grille de protection.

 


Casque Siebe-Gorman 12b "marquage gravé"

Détails
 
Ce casque, très proche du modèle précédent, ne possède plus la grille de protection de son hublot central. Présente depuis l'origine, cette sécurité sera petit à petit abandonnée à la fin du XIXe siècle.

Casque Siebe-Gorman 12b "plaque moulée"
 
Avec sa plaque constructeur moulée, le robinet à gauche, les grilles de protection non moulées, il date de la période fin XIXè début XXè siècle. Les modèles suivants ont progressivement : le robinet à droite, la plaque d'identification émaillée les barrettes différentes, les grilles de protection moulées et enfin la suppression des œillets de fixation au dessus du hublot central. Les dernières fabrications des années 1960 ont une grosse plaque émaillée indiquant seulement 'Siebe-Gorman'. Il peut s'y ajouter de nombreuses options catalogue : valves de surpression différentes, grille de protection du hublot central ou prise téléphonique.


Casque Siebe-Gorman 6b modèle British Admiralty WW1

Détails
 
Un peu avant 1910, la Royal Navy lance un très important programme d'étude sur la plongée et sur le matériel des scaphandriers Pieds-lourds. Les résultats seront utilisés pour l'adoption du modèle " standard ". Réalisé en fonction de l'étude, le casque Siebe-Gorman 6 boulons est le modèle adopté par la Royal Navy au début de la WW1 et le restera jusqu'à la fin des scaphandriers Pieds-Lourds. Il suit dans le temps les mêmes modifications que les casques 12 boulons.

Casque Siebe-Gorman 12 boulons
 
Vers 1920, des modifications de sécurité sont faites sur les casques de Siebe-Gorman, il a un volume intérieur un peu plus important que ses prédécesseurs, ses grilles sont moulées les rendant plus solides, mais il a encore ses clavettes sectionnées par "quart". Les lettres de sa plaque sont en "creux".


 


Casque Siebe-Gorman 8 boulons.
 
Peu courant casque à 8 boulons dont on peut se poser des questions sur son intérêt, à moins qu'il ait été l'étape obligatoire pour arriver au casque 6 boulons Admiralty avec ses clavettes creuses… remarquez ses clavettes renforcées qui laissent supposer d'avoir besoin d'un très fort serrage pour une bonne étanchéité…
Ce casque a été rétamé, d'origine les attaches de poids et les œillets au dessus du hublot central ne sont pas étamés.

Casque Siebe-Gorman 12 boulons
 
Vers 1935 c'est l'aboutissement d'un siècle d'expérience… avec l'ultime modification importante apportée aux casques 12 boulons, pour faciliter la mise en place de la pèlerine, les clavettes sont sectionnées "face-dos" et non plus par "quart". Les lettres de sa plaque émaillée sont en relief.

Casque Siebe-Gorman 6b modèle British Admiralty WW2
 
Ce modèle n'était pas réservé exclusivement à la Royal Navy il était proposé sur le catalogue de la firme. Le casque présenté, malgré son marquage "Royal Navy" et son numéro datant de WW2, peut faire partie des 200 équipements commandés à Siebe-Gorman en 1947 par la Commission Centrale des Renflouements.
Ci-dessous, poinçons de réception par la Royal Navy.

 


Casque Siebe-Gorman à lunettes rondes.
 
Casque 12 boulons à lunettes rondes et sans grille. C'est une des nombreuses options proposées sur le catalogue Siebe-Gorman pendant de nombreuses années. On le trouve dans le "Lyons" déjà avec une plaque constructeur moulée…



Casque Siebe-Gorman 12b avec 4 hublots.
 
Classique casque 12 boulons, mais avec un hublot frontal, qui était une option proposée par Siebe-Gorman. Par son type de plaque, il est de fabrication très tardive.

Casque Siebe-Gorman à lunettes rondes et hublot frontal.
 
Ce casque cumule des options peu courantes: lunettes rondes et hublot frontal...

Casque Siebe-Gorman 12b avec 4 hublots.

Détails
 
Avec la trace d'une prise d'air sur le devant du plastron et son type de connectique arrière, ce casque était destiné à un pays du nord de l'Europe

Casque Siebe-Gorman 3 boulons type Continental
 
Vers 1935, copie du casque français Denayrouze 3 boulons. Pour concurrencer les fabricants nationaux ou répondre à des demandes, Siebe-Gorman construisit des casques ressemblant fortement à ceux des grands constructeurs continentaux français et allemands. Sa connectique typiquement anglaise, donc non interchangeable, limite leur intérêt. Malgré leur construction de bonne qualité la diffusion de ces casques est restée faible.

Casque Siebe-Gorman à crochet

Détails
 
Rare casque Siebe-Gorman à crochet, destiné sûrement à concurrencer, sur le marché français où ils étaient très utilisés, les casques à crochet d'origines Denayrouze. De belle fabrication mais sa connectique anglaise limite son utilisation car elle n'était pas compatible avec le matériel français.


Casque Siebe-Gorman type "U.S"
 
Pour s'ouvrir de nouveaux marchés Siebe-Gorman n'hésite pas à adapter ses casques aux habitudes de manipulation des scaphandriers d'un Pays


Casque Siebe-Gorman 6 boulons et 4 hublots "export"
 
A la demande de certaines Marines de pays du nord de l'Europe, Siebe-Gorman a fabriqué des casques 6 boulons avec un quatrième hublot et un branchement d'air sur le plastron pour utiliser un poids bouteilles .

Casque Siebe-Gorman 6 boulons à 3 hublots "export"
 
Toujours à la demande d'un Pays du nord de l'Europe, ce casque est à 3 hublots et il possède une prise de branchement d'air sur son plastron, pour un poids bouteilles.

Casque Siebe-Gorman 6 boulons ‘Armée hollandaise’
 
Depuis la fin de la WW2, la marine et l’armée hollandaises ont adopté le casque S.G 6b ‘Admiralty’. Vers 1957 une modification, pour des raisons de sécurité, est apportée à ce casque, par l’ajout d’une prise d’air sur le devant du plastron et le replacement des attaches ‘champignons’ par des attaches à œil adaptées aux poids bouteilles de style Draeger, mais fabriquées par Siebe-Gorman…
Le modèle "Army" se reconnaît à l'absence du hublot frontal, que possède le modèle "Navy".

Casque Siebe-Gorman 6 boulons ‘Marine hollandaise’
 
Comme l’Armée hollandaise, la marine a adopté le casque S.G 6b ‘Admiralty’ depuis la fin de la WW2. et vers 1957 elle modifie aussi ses casques par l’ajout d’une prise d’air sur le devant du plastron et le replacement des attaches ‘champignons’ par des attaches à œil adaptées aux poids bouteilles de style Draeger… Les casques S.G 6b achetés après cette date, seront modifiés à l’origine par l’entreprise Siebe-Gorman.
Le modèle ‘Marine’, se reconnaît à son hublot frontal que n’a pas le modèle ‘Army’. Cette option était proposée sur le catalogue Siebe-Gorman pour tous ses modèles.

Casque Siebe-Gorman 2 boulons
 
Il était fabriqué sous licence Hansen. C'est une alternative entre les équipements 6 ou 12 boulons - où il était relativement facile de s'introduire dans la peau de bouc au col large, mais dont la mise en place de la collerette avec ses clavettes et ses vis papillons était longue et délicate - et l'équipement 3 boulons dont l'étroitesse du col de la peau de bouc nécessitait l'intervention de deux aides, mais dont la pose de la collerette était simple et l'étanchéité très bonne. Casque typiquement danois.

Casque Siebe-Gorman 12 boulons "modifié"
 
Vers les années 30, des pays de culture germanique ont imposé, pour des raisons de sécurité, les poids bouteilles. Pour lutter contre le quasi monopole de Draeger sur ce type de casque, et aussi pour répondre à certaines commandes, Draeger ne pouvant proposer que des casques à 3 boulons, Siebe-Gorman a modifié son classique casque 12b, pour un branchement avec des poids bouteilles (Draeger…) Ce casque a une homologation officielle suisse.

Casque Siebe-Gorman 6 boulons "argentin"
 
C'est le classique casque 6 boulons "Admiralty" adopté par la Marine Argentine. Nous ne savons pas si les modifications ont été faites par Siebe-Gorman ou localement par la Marine.

Casque Siebe-Gorman 12 boulons, marquage polonais.

Détails
 
Ce classique casque S.G 12b de la fin des années 1930, a sa plaque d'origine retournée et sur laquelle il est gravé, "Société polonaise de sauvetage de Gdynia " ce casque a été offert au cours d'une exposition de matériel, en Pologne dans les années 1950, par une autorité polonaise à Christian Dräger président de la société Drägerwerk et fils du fondateur de la marque. Longtemps conservé par un directeur, adjoint de Christian Dräger, et présent à cette exposition, ce casque est ensuite offert à un salarié de la société qui vient, de longues années après, lui faire quitter la "famille" Drägerwerk…
Ce casque possède à l'intérieur un marquage peint curieux… voir détails, à quelques reprises nous avons rencontré ce type de marquage sur des casques S.G12b d'origine très différente. Il est certain que le marquage peint dans ce casque date d'avant sa période polonaise… Si vous l'avez rencontré, n'hésitez pas de nous l'indiquer.

 


Casque Siebe-Gorman 12 boulons, de type "suédois"

Détails
 
Les entreprises et la Marine Suédoise ont utilisé très tôt des casques Siebe-Gorman, dont de nombreux ont été modifiés en remplaçant la soupape de surpression d'origine par une de type Zetterstrom et fabriquée par Aqua-Sport Göteborg Sweden. Cette soupape était préférée par les utilisateurs suédois qui reprochaient à la soupape Siebe-Gorman d'être moins étanche dans une certaine position de travail.

Casque Siebe-Gorman 6b à hublot facial pivotant.
 
C'est une option, peu demandée… que propose Siebe-Gorman pour ses casques 6 boulons et certainement aussi pour ses casques 12 boulons, mais sans en avoir aucune certitude.

Casque Siebe-Gorman 6b "recycleur"

Détails
 
Avec la collaboration de H.A. Fleuss, la firme met au point en 1878 le principe du recycleur d'air, principe repris plus de 30 ans après par la firme allemande Draeger pour ses équipements DM20 et DM40.
Au début des années 1930, l'Amirauté Britannique et Siebe-Gorman expérimentent au cours d'une campagne d'essais de plusieurs mois en Méditerranée, des appareils recycleurs à circuit fermé, utilisant 50 % d'oxygène et 50 % d'air comprimé. Ils étaient utilisés avec des casques S.G 6b Admiralty modifiés. Deux modèles de recycleurs furent expérimentés, le premier imposait un embout buccal et un pince-nez à l'intérieur du casque, l'autre modèle était avec un injecteur qui permettait une respiration normale dans le casque. Deux petites bouteilles ventrales, avec un mélange nitrox identique, assuraient la sécurité. Les essais effectués jusqu'à –25 m donnèrent toute satisfaction, mais il faudra attendre la 2°G.M. pour une production "industrielle" de ce type de matériel qui équipera les torpilles humaines et les casques S.G MRS des démineurs.

Casque Siebe-Gorman/Heinke 3 boulons ‘lightweight’

Détails
 
Après le rachat de la société Heinke, en 1961, Siebe-Gorman met en service un casque 3 boulons, léger, qui prendra tout, ou en partie, des éléments de la tête du casque ‘léger’ Heinke, sur la pèlerine de leur casque ‘lightweight harbor helmet’.

Casque Siebe-Gorman/Heinke 3 boulons ‘lightweight’
 
Identique au casque Siebe-Gorman 3 boulons ‘lightweight’ précédent, mais il n’a pas de hublot frontal ni de robinet cracheur.

Copie du casque Siebe-Gorman/Heinke 3 boulons ‘lightweight’

Détails
 
ATTENTION CE CASQUE EST UNE COPIE…
Copie à l’identique, d’origine polonaise, du casque Siebe-Gorman 3 boulons ‘lightweight’
Ce casque original est rare, donc intéressant pour les faussaires…
Cette copie est présente dans la rubrique ‘casques’ pour lutter contre ce fléau, car malgré sa très belle réalisation, il y a plusieurs erreurs, ce qui permet de bien l’identifier comme une copie… nous sommes désolés de ne pouvoir vous indiquer les ‘erreurs ’ mais les faussaires savent lire aussi…
Si on vous en propose un casque de ce type, n’hésitez pas de nous envoyer sa photo, indispensable… pour avoir notre avis.

Casque Siebe-Gorman M.R.S

Détails
 
M.R.S initiales de Mine Recovery Suit. Pour la recherche et la destruction des mines magnétiques et acoustiques allemandes le long des côtes anglaises, Siebe-Gorman a construit pendant la WW2 ce type de casque relié à un recycleur.
Au cours de la WW2, la destruction par des explosions, non expliquées, de nombreux navires dans les estuaires et avant-ports anglais, a obligé la Royale Navy de créer une section spéciale d'étude, de recherche et de destruction de mines. Elle a payé un lourd tribu en vie humaine pour comprendre et connaître le fonctionnement de ces nouvelles mines magnétiques et acoustiques. Siebe-Gorman avec des officiers plongeurs ont mis rapidement au point et en service, un équipement de type recycleur, silencieux et non magnétique. Le mélange nitrox à 45% d'oxygène, permettait de nombreux aller et retour de –15 m à la surface sans paliers et jusqu'à –40 m avec de courts paliers. Siebe-Gorman avait expérimenté avec l'Amirauté Britannique, aux débuts des années 1930, différents recycleurs et les pourcentages de mélanges nitrox. Reportez-vous au dessus au casque Siebe-Gorman 6b recycleur.

 


Casque Siebe-Gorman 6 boulons, fabrication finale
 
Dernières fabrications de la fin des années 60, facilement identifiable par sa grosse plaque marquée juste "SIEBE-GORMAN".

Casque Siebe-Gorman 12 boulons, fabrication finale.
 
En 1975, l’entreprise Siebe-Gorman déménage de Londres au Pays de Galles, mais avec la chute des commandes de casques de scaphandriers, elle se sépare des plus vieux ouvriers spécialisés dans cette fabrication. Ces ’nouveaux’ casques perdent un peu du ‘savoir-faire ’ qui était la signature historique de ce fabricant… ils se reconnaissent par le manque du texte habituel sur les clavettes, ils ont juste les numéros de positionnement, à leur nouvelle plaque qui indique seulement Siebe-Gorman et a des simplifications de fabrication: pas de tunnel pour la soupape d’expiration, pas de déflecteur d’air à l’intérieur du casque.
Ce casque, qui n’a jamais touché l’eau…, possède le plus haut numéro du fabricant, identifié à ce jour, il est proche de 19900…


 


Casque Siebe-Gorman 12 boulons, modèle contrat russe.
 
Cette petite série de casques S.G 12b, construite bien après l’arrêt de la chaîne de fabrication, aurait été faite pour un contrat russe en 1979, son numéro 0046 indique l’abandon de l’ancienne numérotation… sa plaque est nouvelle, mais il est identique aux casques de fabrication finale, donc pas de tunnel pour la soupape d’expiration, pas de déflecteur d’air à l’intérieur du casque, et pas de marquage sur les clavettes.
Seulement deux casques de cette série sont connus, le 0002 sur le livre de Leon Lyons, Helmet of the Deep, et le 0046 ci-dessus.

 


Casque 12 boulons de type Siebe-Gorman indien.

Détails
 
À partir de 1999, l’entreprise Siebe-Gorman passe successivement entre les mains de plusieurs hommes d’affaires étrangers et actuellement ce nom est utilisé, en Inde, sur de parfaites reproductions du casque 12 boulons Siebe-Gorman, réalisées peut-être avec l’outillage d’origine, mais vendues avec un ancien type de plaque constructeur, des numéros de série déjà utilisés et sont vieillis chimiquement... pour tout cela les collectionneurs ne peuvent pas les considérer comme des casques Siebe-Gorman authentiques…

Casque Heinke 6 boulons type Admiralty

Détails
 
Vers 1940. Il est interchangeable avec le casque Siebe-Gorman 6B. Environ 500 casques de ce type furent fabriqués en vue de commandes complémentaires par la Royal Navy.

Casque Heinke 12 boulons plastron carré.

Détails
 
C'est le casque typique de ce fabricant avec son plastron carré en bronze massif. Ce casque a été fabriqué sur une très longue période, le modèle "Pearler" très proche possède une deuxième soupape de surpression sur le plastron.

Casque Heinke 12 boulons
 
Identique au casque Heinke précédent à plastron carré, ce casque possède, en plus des grilles de protection latérales qui peuvent se visser sur tous les modèles, un spitcock que l'on trouve rarement sur le casque à plastron carré.

Casque Heinke 12 boulons, plastron rond.
 
Ce plastron rond, en bronze massif, est assez inhabituel avec le marquage gravé du fabricant, généralement il possède une plaque Heinke ainsi que des crochets pour les poids.

Casque C.E Heinke 3b.
 
Il est le plus léger des casques fabriqués par Heinke, il se distingue des autres casques Heinke par son plastron en cuivre et non en bronze moulé, par son quatrième hublot et par sa fermeture à trois boulons…

Casque C.E Heinke M.R.O

Détails
 
En 1957, la Royal Navy commande, pour expérimentation en prévision de remplacer ses casques Siebe-Gorman M.R.S (Mine Recovery Suit) dix-huit équipements Heinke M.R.O (Mine Recovery Outfit). Suite à l'arrivée d'autres techniques seul ce premier lot fut construit.

Casque Heinke trois boulons M.R.O.
 
Identique au précédent, ce casque MRO neuf, est présenté avec sa cartouche filtrante.

 


Casque Aquadyne AH-2 à 2 hublots et 12 boulons.
 
Ce casque fabriqué par General Aquadyne est en fibre de verre, il date des années 1970, il a la possibilité de s'utiliser sans plastron en se verrouillant directement sur le col de la combinaison.
La particularité peu commune de cet ensemble est sa pèlerine toujours en cuivre…

Casque Dive Dynamics AH-3 à 2 hublots et 12 boulons.
 
Le fabricant, Underwater Instrumentation a acheté tous les droits des casques de General Aquadyne vers la fin des années 1970.
Il est réalisé lui aussi en fibre de verre, les modifications faites, par rapport à l'Aquadyne AH-2, ont donné un casque très épuré.

< retour