< retour
 
Couteaux faux et copies
 
Terrain très glissant… autant il est relativement facile d'identifier un casque, pour un couteau ce n'est pas évident. Avec les copies "fidèles" comme celles des "Siebe-Gorman" et les "Medi", les plus courantes, ils ne trompent pas lorsque l'on a déjà vu et touché des authentiques, mais avec les " imaginaires" des faussaires, qui sont surtout à vis car plus facile à tourner… le manque de référence et de belles histoires sur leurs origines, leurs ouvrent la porte des collections, et depuis longtemps...
Par copie on entends la reproduction à l'identique, mais sans ses marquages "usine", d'un couteau référencé…
Les faux, ce sont des copies avec leurs marquages d'usine ou tout couteaux avec un marquage faux.
 
Copie du glaive Siebe-Gorman
 
Le plus classique des couteaux Siebe-Gorman ne pouvait "échapper" à une copie… relativement facile à identifier… l'ensemble présente assez bien, mais il est plus léger que le vrai, le manche est en bois avec un vernis très sombre voulant imiter la bakélite (sur les premiers glaives S.G manche bois, les veines du bois sont très visibles…) la vis de soie se dévisse permettant le démontage complet du couteau, ce qui n'est pas possible, sans dégâts, sur le S.G, car tout l'intérieur de son manche est noyé dans une "résine" durcie… La lame plus fine est "chromée" sans aucun marquage, certains de ces couteaux ont un côté dentelé avec de petites dents irrégulières… la gaine plus légère aussi, est moulée en deux parties et la soudure de la jonction est très visible.
Ce couteau peut rendre service pour compléter un mannequin, son prix reste raisonnable lorsqu'il est vendu comme copie… mais il lui arrive de circuler avec un marquage "Siebe & Gorman" et là son prix est différent…

Copie du couteau glaive Siebe-Gorman
 
Belle lame chromée, ce couteau a le manche en bronze, la gaine provient sûrement du glaive russe, d'où certainement son origine.

Medi
 
Copie du couteau Medi de l'Allemagne de l'Est. Origine inconnue.





< retour