< retour
 
Marquages français
 

Détails
 
-Plaque constructeur "Rouquayrol-Denayrouze" sur l'un des premiers régulateur en fer. Vers 1865. Merci à HDS Danemark pour cette photo.

 
 
15F- Plaque constructeur Charles Ferrus Successeur, fabricant du matériel Cabirol vers le début de 1875.

 
 
14F- Plaque constructeur pouvant être: société des "Spécialités Mécaniques Réunies" de Denayrouze entre 1874 et 1884. Sa taille est de 5x5cm et son support est inconnu. A suivre…

 
 
1F- Plaque constructeur du fabricant Denayrouze, pour casques et pompes, cette plaque indique une fabrication entre 1884 et 1895.

 
 
Plaque du constructeur Denayrouze sur une pompe à bringuebale, ce type de marquage indique sa fabrication entre 1884 et 1895.

 
 
2F- Plaque constructeur "Ch. Petit" pour le matériel Denayrouze construit entre 1895 et 1920. Cette plaque se trouve sur les casques, les pompes à bringuebales et les téléphones.

 
 
3F- Plaque constructeur "Ch. Petit et R. Piel" On la retrouve sur les casques, les pompes à bringuebales et téléphones construits entre 1920 et 1930.

 
 
Plaque constructeur ’René PIEL’ Entre 1930 et vers 1931 A la mort de Ch. Petit en 1930, c’est son gendre René Piel qui reprend l’entreprise en nom propre. Ce marquage a été utilisé pendant une très courte période.

 
 
Plaques constructeur " Ets René PIEL" vers 1931 et 1939. Vers 1931 l’entreprise change de statut et devient Etablissement, c’est le marquage le plus souvent rencontré.

 
 
Plaque du constructeur Casassa de Pantin, sur un casque 3 boulons.

 
 
Plaque du constructeur Casassa de Pantin, sur un casque sans boulon de type Marine.

 
 
5F- Plaques en aluminium "R.Piel" Ces plaques constructeur étaient réservées aux commandes des différentes administrations de l'Etat. La plupart des casques 3b ou à crochet sans plaque constructeur ont cette origine, avec le temps, entre le cuivre, le sel et l'aluminium, il se créait un effet électrolytique qui décomposait le pourtour des rivets de cette plaque, d'où souvent leur disparition.

 
 
6F- Plaque constructeur du fabricant marseillais "Scauda", rarissime plaque car celle-ci était réservée exclusivement au matériel d'exposition.

 
 
8F- Poinçons "Marine Nationale" On retrouvera ce petit poinçon, représentant une ancre marine, sur tout l'équipement de scaphandrier en service dans la Marine Nationale: Casques, couteaux, chaussures, pompes, tires manches et même sur le cuir des ceintures.

 
 
10F- Plaque constructeur d'une pompe hydraulique à Bringuebales fabriquée par Ch. Petit.

 
 
1- Plaque constructeur d’une pompe à volants, "R. PIEL " c’est le plus ancien marquage.

 
 
9F- Plaque constructeur d'une pompe à volants, de rivière, de marque " Ets R. PIEL".



 
 
11F- Plaque constructeur et marquage sur un téléphone R.Piel de la Marine. Vers 1935.

 
 
12F- Marquages sur le plomb ventral R. Piel.

 
 
16F- Marquage Charles Petit sur une lampe "secteur" du premier modèle à deux sorties de fil.

 
 
17F- Marquage des Ets Piel sur une peau de bouc en caoutchouc.

 
 
Marquage sur un chalumeau découpeur "Picard" du modèle Hydrogène 1937 type H7

 
 
18F- Marquage sur un chalumeau découpeur "Picard" du modèle Propane 1950 de type H7

 
 
19F- Numérotation d'une pompe à volants de marque R. Piel. La maintenance des pompes était importante mais pour l'usure régulière de chaque ensemble il devait être indissociable et conserver la même place, d'où cette numérotation sur chaque pièce importante. Dans les entreprises qui possédaient plusieurs pompes, la numérotation devait aussi éviter le mélange des pièces entre pompes. Sur la première pompe, ou sur la seule s'il n'y en avait qu'une, le palier gauche sur le châssis porte le n°1 celui de droite le n° 2, et les paliers de pistons, toujours de gauche à droite, les n° 1, 2 et 3. Sur la deuxième pompe on trouve les n°3 et 4 sur les paliers de châssis et les n° 4, 5 et 6 sur les paliers de pistons. Toutes les pièces de l'ensemble d'un piston/cylindre portent le même numéro que son palier. La photo ci-dessus nous présente la troisième pompe de la série, où il manque la photo du palier du piston central, le n°8.

 
 
20F- Plaque constructeur à l'intérieur d'un poste de découpage Picard type H7.

 
 
21F- Plaque constructeur sur la caisse d'un chalumeau SAF.

 
 
22F- Ecusson Piel cousu sur une peau de bouc de fabrication tardive.

 
 
2- Marquage Charles PETIT sur une "peau de bouc" neuve, le passage des écrous de la pèlerine n'a pas été fait.

 
 
Marquage de l'administration des Ponts et Chaussées sur un casque 3b C. Petit.

 
 
Marquage Marine Nationale, mais spécifique aux arsenaux, le A de arsenal... est très stylisé car ses branches doivent représenter un marteau et un compas...
Un logo bien en avance…

 
 
- Plaque de la Société Anonyme des Spécialités Mécaniques.
Cette plaque se trouve sur une pompe à volant (d'origine Cabirol, cette pompe n'a qu'un seul volant) son marquage est peu courant, l'adresse indiquée est celle d'une ancienne fabrique de caoutchouc.
Vers 1884 la Société Anonyme des Spécialités Mécaniques Réunies, dont Louis Denayrouze est le directeur, est dissoute pour créer de la Société Anonyme des Spécialités Mécaniques qui regroupe aussi une manufacture de caoutchouc, elle continue la fabrication et la vente de tout le matériel des brevets Denayrouze et des appareils plongeurs Rouquayrol-Denayrouze.

 
 
Marquage Rouquayrol-Denayrouze sur une pompe hydraulique à bringuebales datant vers 1870.

< retour